Guatemala

Guatemala: Une escale au Lac Atitlán

Un voyage au Guatemala sans faire étape au Lac Atitlán ? Impossible !

Le Lac Atitlán est définitivement un endroit incontournable du pays, considéré comme l’un des plus beaux lac au monde. Le cadre est unique: un lac d’eau claire entouré de trois volcans (Le San Pedro, le Toliman et l’Atitlán) et douze petits villages.

Pour la petite histoire, le lac a vu le jour il y a environ 85 000 ans lors d’une énorme éruption volcanique et il abrite, à 17 mètres de profondeur, les restes d’une civilisation maya.

Lors de mon séjour au Guatemala, j’ai eu l’occasion de passer deux jours au Lac Atitlán, visiter trois villages et un volcan.

 

Accès au Lac Atitlán depuis Antigua.

Depuis Antigua, l’idéal est de se diriger vers Panajachel, aussi surnommée Pana, en chiken-bus ou navette touristique. Panajachel est située à une centaine de kilomètres d’Antigua, ce qui représente un trajet d’environ 3h00 si vous privilégiez le chicken bus.

  • Option économique: Transport local, chicken Bus

Si vous voyagez avec un petit budget, le Chicken Bus sera définitivement la meilleure option pour rejoindre le Lac Atitlán.

Cependant, ce n’est pas forcement l’option la plus « sécuritaire » ni la plus rapide.

En effet, les chauffeurs roulent à vive allure, même dans les virages et il n’est pas rare d’apercevoir des roches au milieu de la route obligeant ce dernier à zigzaguer sans vraiment ralentir. En temps normal je n’ai pas le mal des transports mais je dois reconnaitre que j’ai eu mal au coeur et suis restée accrochée à la banquette devant moi en évitant de regarder par la fenêtre.

De plus, le bus fait de nombreux arrêt en cours de route dans différents villages pour ramasser des locaux, ce qui augmente par conséquent la durée du trajet. Les bus sont souvent bondés, on se retrouve à trois ou parfois quatre sur une banquette minuscule qui, en temps normal, n’est conçue que pour deux personnes.

  • Option confort, rapidité & sécuritié: Navette Touristique

Si vous avez le mal des transports, je vous recommande de prendre la navette touristique pour plus de confort si votre budget vous le permet. Vous serez assuré de voyager dans un mini-van climatisé avec d’autres touristes. De plus, le bus ne fait pas d’arrêt sur la route, ce qui représente un certain gain de temps non négligeable !

 

 

Se déplacer au Lac Atitlàn

 

  • Les lanchas: Bateaux-taxis

Pour se déplacer, il n’y a qu’à utiliser les fameuses « lanchas », des bateaux-taxis qui permettent de se rendre très facilement d’un village à l’autre. Les départs se font en général aux 30 minutes et le tarif est d’environ 25 QTZ par trajet.
Si jamais vous n’êtes pas à l’aise en bateau, il y a toujours la possibilité de prendre le bus.

Une journée, trois villages

 

  • Panajachel, un village à fuir

Panajachel n’est bien souvent qu’un lieu de transit.
Bien que la vue sur le lac y soit magnifique, vous vous apercevrez que ce village est « fatiguant ». À peine sortie du bus, nous devons traverser l’artère principale pour nous rendre sur les quais et faire face aux vendeurs insistants, aux hôtels modernes à prix élevés et aux Fast Food. Il n’y a vraiment rien d’exceptionnel par ici !

  • San Marcos la Laguna, le village « baba-cool »

San Marcos la Laguna se distingue des autres villages par son ambiance « originale ».
À peine débarqué du bateau, on est plongé dans une atmosphère hippie/baba-cool: yoga, restaurants végétariens, massages, médecines alternatives et méditation sont mis en avant dans les rues et dans les hôtels. On y croise aussi des personnages d’un autre monde si vous voyez ce que je veux dire.

Les restaurants offrent un cadre magnifique, au coeur de la végétation. J’ai eu l’occasion d’essayer le Restaurant Fé, un vrai régal ! L’endroit parfait pour manger et se détendre un peu avant de poursuivre la visite des villages.
Même si, comme moi, vous n’êtes pas du genre hippie/baba cool, le village mérite tout de même le coup d’oeil.

 

  • San Juan la Laguna, un village paisible

San Juan la Laguna est un petit village pittoresque aux maisons colorées qui offre une vue imprenable sur le Lac. Il est agréable de flâner dans ses petites rues pavées, découvrir l’artisanat et prendre un café.

  • San Pedro la Laguna

C’est dans ce village que nous avons posé nos sacs à dos pour deux nuits. San Pedro, tout comme Panajachel est très touristique.

Nous avons logé à l’hôtel Mikaso. Le tarif est d’environ 200QZ la nuit (25$) en chambre double avec eau chaude, un vrai luxe au Guatemala. C’est un endroit calme au bord du lac. Il y a un jacuzzi sur la terrasse qui permet, en fin de journée, de se détendre tout en profitant de la vue. Le restaurant situé à l’étage propose d’excellents plats à prix abordables. Depuis l’hôtel, on peut apercevoir des femmes laver leur linge dans le lac.

L’éprouvante ascension du Volcan San Pedro

Notre deuxième journée au Lac Atitlán aura été rythmée par l’ascension du Volcan San Pedro.

Nous avons réservé cette excursion auprès de notre hôtel et opté pour un départ matinal afin d’éviter la chaleur étouffante. De mémoire, le tarif était 120QZ pour l’ascension du volcan avec un guide. (100QZ accès au Parc et 20QZ pour le guide).

Il faut prévoir environ 5h00 de marche: 3h00 de montée et 2h00 de descente.
Notre guide ne parlait ni anglais ni français, mais nous avons tout de même réussi à avoir quelques discussions basiques grâce à mon niveau d’espagnol scolaire.

Avant d’entamer l’ascension d’un volcan, je préfère vous aviser qu’il est préférable d’être en bonne forme physique. Mon copain et moi-même sommes des personnes actives, faisant du sport plusieurs fois par semaine et je peux vous garantir que l’ascension a été une vraie épreuve pour nous: difficulté à respirer en raison de l’altitude, plusieurs arrêts en raison de la chaleur et du dénivelé (la montée ne s’arrête jamais pendant 2h30).

Arrivé au sommet, je ne vous cache pas qu’on est envahi par un sentiment de délivrance et d’émerveillement face à la vue.

Vous pensez que le plus dur est passé ? Et bien non ! Place à la descente qui est tout aussi intense puisqu’il faut constamment faire attention de ne pas glisser, chuter ou se tordre une cheville.

Pour découvrir d’autres articles sur le Guatamala, n’hésitez pas à consulter mes articles sur Tikal, Chichicastenango, Semuc Champey

 

 

Tu as aimé cet article ? Partages-le sur Pinterest

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply
    Jérôme Voyageur
    10 février 2018 at 15 h 16 min

    La vue du sommet est superbe. Mais vu ta description, c’est pas pour moi 😉

    • Reply
      Caroline
      10 février 2018 at 15 h 41 min

      HAHAHA, tu n’imagine même pas le nombre de fois ou j’ai hésité à faire demi-tour !

  • Reply
    Charlène Jiho Travel Blog
    11 février 2018 at 12 h 13 min

    La vue depuis le volcan est incroyable et toutes ces couleurs ça donne envie d’été !

    • Reply
      Caroline
      8 avril 2018 at 0 h 22 min

      Merci Charlène, le Guatemala est un si beau pays 🙂

  • Reply
    Moietmeszeles
    15 février 2018 at 19 h 03 min

    Wow! Quel parcours sportif! J’aurai adoré même si je pense que j’aurai craqué à mi chemin ^^ quelle sublime vue, cela méritait bien une « petite » ascension ^^ top ton article, merci du partage.

    • Reply
      Caroline
      8 avril 2018 at 0 h 28 min

      J’ai voulu faire demi tour plusieurs fois mais j’me suis fait violence !!

  • Reply
    shana lilie
    18 février 2018 at 2 h 22 min

    Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J’aime beaucoup. je reviendrai. N’hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir

    • Reply
      Caroline
      8 avril 2018 at 0 h 21 min

      Merci Shana pour ton commentaire 🙂
      Je suis passée sur ton blog, les photos sont magnifiques

  • Reply
    Angeline
    18 février 2018 at 18 h 04 min

    j’aime me promener sur votre blog. un bel univers très intéressant. mon blog sur pseudo. à bientôt.

    • Reply
      Caroline
      8 avril 2018 at 0 h 19 min

      Merci pour ton passage Angeline, les publicités sur votre blog m’empeche de découvrir ton univers, dommage ..

  • Reply
    Alice
    4 mars 2018 at 18 h 48 min

    Je suis dingue des lacs en ce moment, je trouve qu’ils sont vraiment un lieu reposant et en même temps pleins de possibilités ! Et je suis allée voir l’Etna quand j’étais enfant, expérience dont je garde un très bon souvenir. Du coup quand j’irai au Guatemala je ne manquerai pas de passer au Lac Atitlàn!! Le village « baba-cool » doit être top :p Tes photos donnent vraiment envie!

    • Reply
      Caroline
      8 avril 2018 at 0 h 17 min

      Merci Alice, le Guatemala est un pays fabuleux et le Lac Atitlan un vrai coup de cœur !

Leave a Reply