Guatemala

Guatemala: 4 raisons de visiter le marché de Chichicastenango

Tu es en train de planifier ton voyage au Guatemala ? Tu penses hésites encore à visiter le marché de Chichicastenango ?

Au cours de tes préparatifs, tu as forcement  dû entendre parler de Chichicastenango, familièrement appelée Chichi, une charmante petite ville de 45 000 habitants située sur les hauteurs de la région El Quiché. Chichi accueille le plus grand et le plus ancien marché du pays et d’Amérique Centrale !

Voici 4 raisons de visiter le marché de Chichicastenango et d’en faire une étape incontournable lors de ton voyage au Guatemala:

 

Découvrir le plus grand marché d’Amérique Centrale

 

  • Quand visiter le marché de Chichicastenango ?

Chichicastenango est l’endroit où se déroule chaque jeudi et dimanche le plus grand et le plus ancien marché d’Amérique Centrale. Des vendeurs de plusieurs villages avoisinants s’y rendent donc deux fois par semaine pour tenter d’écouler leur marchandise ou vendre les produits de leur récolte. D’ailleurs, si vous prenez le chicken bus (bus public) pour vous y rendre, vous croiserez des vendeurs transportant leurs paniers de marchandises souvent installés sur les toits des autobus.

  • Comment s’y rendre

3 options s’offrent à vous pour accéder au marché:

  1. Prendre le Chicken Bus
  2. Prendre une navette touristique (réservation à l’hôtel ou en agence de voyage)
  3. Réserver une excursion à votre hôtel
  • Combien de temps prévoir sur place ?

Le marché de Chichi est un vrai labyrinthe. Il faut prévoir plusieurs heures pour le découvrir dans son intégralité. Si vous vous voulez faire un peu de repérage avant d’acheter, vous rendrez vite compte qu’il est difficile de retrouver son chemin tellement il y a des zigzag et d’étals similaires. On en perd le sens de l’orientation !

Ce marché est impressionnant tant par sa taille que par le nombre d’étals et de produits proposés. Vous ne repartirez pas les mains vides c’est certain.

 

 

Un marché pittoresque

 

Ce marché est pittoresque et le dépaysement est garanti grâce à toutes ses couleurs, ses odeurs, saveurs, son brouhaha.

Les passionnés de photos y trouveront leur bonheur: photographier les locaux dans leur quotidien, les tissus colorés, l’architecture, capter cette ambiance unique qui éveille nos 5 sens et qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Visiter le marché de Chichi c’est avoir le sentiment de faire un autre voyage dans le voyage, on est transporté et imprégné par cette culture si différente de la nôtre.

On ne peut qu’être charmé par ce marché qui envahit et anime les petites rues pavées de Chichi.

 

Plonger au coeur de la culture Maya

 

 

 

Le textile Guatémaltèque fait partie intégrante du Patrimoine National et les motifs sont un moyen d’exprimer les croyances reliées à la religion Maya. À Chichi, du textile il y en a de toutes les sortes: vêtements traditionnels, sacs, broderies, jouets pour les enfants, couvertures, hamacs, vous ne pourrez pas les manquer. Les prix sont parfois élevés mais c’est un travail méticuleux qui représentent de nombreuses heures de travail avec des métiers à tisser.

On peut aussi assister aux offrandes des Indiens Quichés, sur les 18 marches de l’escalier de l’église Santo Tomas, qui espèrent que les dieux leur accorderont une bonne récolte, une bonne santé et bien d’autres choses. Le chiffre 18 symbolise les 18 mois du calendrier Maya.

 

L’endroit parfait pour dénicher des souvenirs

 

 

Bien que le Guatemala possède de nombreux marchés, Chichicastenango reste selon moi le meilleur endroit pour acheter des souvenirs. En effet, étant le plus grand marché d’Amérique Centrale il y a donc énormément de choix et une multitude d’étals et de produits à découvrir.
En effet, on y retrouve toutes sortes de produits artisanaux: tissus colorés, broderies, hamacs, masques en bois, vêtements traditionnels, bijoux, jouets qui feront le bonheur des touristes ayant fait le déplacement. Il y en a vraiment pour tous les goûts et il est difficile de choisir parmi toutes ces belles choses.
Le marché de chichi n’est pas seulement un marché de textile puisqu’on y retrouve aussi fruits et légumes, épices, ustensiles de cuisine, bois qui sont nécessaires au quotidien des locaux.

 

 

Devenir un pro de la négociation

​​​​​​​Vous l’aurez compris, le marché  de « Chichi » est très touristique et qui dit marché touristique dit également prix pour touristes: les marchands n’auront aucun scrupule à tripler le prix en apercevant des « gringos » s’approcher.
La concurrence est rude, ce qui est un atout pour nous !
La première chose à faire si vous prévoyez de visiter le marché de Chichicastenango c’est de repérer et demander les prix !
Une fois le repérage effectué, il est temps de commencer à négocier. Je voulais absolument rapporter une broderie de Quetzals, oiseaux emblématiques du pays. Bien entendu, les différents vendeurs abordés m’ont tous annoncé le prix fort.
Mon argument choc: « Je suis très intéressée mais j’ai un petit budget et ai trouvé moins cher chez votre voisin qui propose la même chose un peu plus loin », ça marche pratiquement à tous les coups !

Pour retrouver l’intégralité de mon itinéraire au Guatemala, rendez-vous sur mon article « Guatemala, itinéraire de 2 semaines« 

 

 

Tu as aimé cet article ? Partage le sur Pinterest

 

 

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Jérôme Voyageur
    28 janvier 2018 at 16 h 59 min

    A ne pas manquer. C’est vraiment étonnant comme marché, ce kaléidoscope de couleurs, d’odeurs, et que dire de l’église et de son escalier, témoin vivant du syncrétisme entre religion catholique et pratiques mayas ….

    • Reply
      Caroline
      28 janvier 2018 at 17 h 06 min

      Je suis bien d’accord avec vous, c’est la 1e fois de ma vie que je voyais deux religions cohabiter sous le même « toit » !
      Chichicastenango est une expérience incroyable

Leave a Reply