Canada

2 semaines dans l’Ouest canadien: de l’Alberta à la Colombie Britannique

Vous envisagez de partir à la découverte des grands espaces canadiens ? Voici un itinéraire de 2 semaines dans l’Ouest canadien ainsi que des conseils pour réussir au mieux votre roadtrip.

 

Préparer son voyage de 2 semaines dans l’Ouest canadien

 

  • Quand partir ?

Si vous voyagez avec un petit budget et souhaitez camper pendant 2 semaine dans l’Ouest canadien pour limiter les dépenses, la meilleure période sera entre juin et septembre. Les températures avoisinent les 30 degrés le jour et peuvent parfois descendre jusqu’a zéro la nuit.

  • Décalage Horaire

2 heures entre le Quebec et l’Alberta (-2h00 en AB soit 8h00 avec la France)  et 3 heures entre la Colombie Britannique et le Quebec (soit 9h00 avec la France)

  • Visa et démarches administratives

Pour les personnes résidants à l’extérieur du pays il faudra demander votre AVE (Autorisation de voyage électronique)

  • Argent

Dollar Canadien. Vous pouvez faire votre change à l’aéroport ou retirer de l’argent dans un ATM sur place.

  • Langage

Il n’y a qu’au Québec et au Nouveau Brunswick qu’on parle Français. Il faudra donc avoir des notions d’anglais pour mener à bien ce voyage.

  • Eau

Vous pouvez consommer l’eau du robinet sans problème sauf s’il y a des indications contraires.

  • Déplacements

L’idéal est de louer une voiture pour se déplacer facilement dans les différents Parcs Nationaux. L’autobus et le train peuvent être envisageable mais vous allez perdre beaucoup de temps dans vos déplacement et sûrement faire du stop. 2 semaines dans l’Ouest Canadien c’est relativement court.

  • Vêtements et accessoires à prévoir

Petite liste des choses à prendre avec soi lors d’un roadtrip de 2 semaines dans l’Ouest canadien:

  • Des vêtements chauds: les soirées et les nuits sont fraiches à certains endroits
  • Des vêtements légers: il fait 30 degrés le jour
  • Un imperméable en cas de pluie
  • Spray anti-moustiques
  • Crème solaire.
  • Chaussures confortables si vous prévoyez de faire de la randonnée

À acheter sur place:

  • Spray à Ours (40$). Si vous ne voulez pas en acheter un, certain magasin de sports offre la location à 10$ par jour.
  • Clochette à ours (5-10$)

C’est indispensable pour votre sécurité si vous faites des randonnées dans les Parc Nationaux.

 

Itinéraire de 2 semaines dans l’Ouest canadien

Vous trouverez ci-dessous mon itinéraire détaillé de 2 semaines dans l’Ouest canadien entre l’Alberta et la Colombie Britannique. Le parcours a débuté à Calgary et terminé à Vancouver. Pour des questions de temps, il n’était pas possible de faire un itinéraire en boucle.

 

Étape 1: Banff (3 jours)

 

  • Hébergement à Banff

3 nuits au Camping Two Jacks Main Campgroung pour 21$/nuit soit 86$ au total. Attention, il n’y a pas de douches.

 

  • Jour 1: Arrivée à Calgary & départ pour Banff

Calgary – Banff: 128 km, 1h30 de voiture

Prise de possession de la voiture de location à Calgary et départ pour Banff. Une fois le stock de camping installé, il est temps de partir à la découverte du charmant petit village de Banff qui est bondé de touristes.

 

  • Jour 2: Banff National Park & Lac Minnewanka

Au programme du jour, randonnée sur le sentier « Cirque C-Level » qui accessible à tous. À la fin du sentier, il est possible de crapahuter sur un sol caillouteux et prendre de la hauteur pour avoir un plus beau point de vue. Ne manquez pas le petit lac d’eau turquoise caché avant la fin du sentier.

Après la randonnée, une étape s’impose au lac Minnewanka. Un très bel endroit pour pique-niquer, faire du canoë et profiter du paysage. Sur la route du retour vers le camping, un troupeau de mouflons d’amérique s’est mis au milieu de la route et a bloqué toutes les voitures, c’était un moment unique !

Pour finir la journée comme il se doit, direction les sources d’eaux chaudes de Banff  « Upper Hot Springs » pour se détendre et aussi prendre une douche étant donné qu’il n’y en a pas au camping et qu’il a fait chaud pendant la randonnée. C’est un endroit très populaire à Banff qui attire par conséquent beaucoup de monde. Le tarif est 7.30$/personne, ouvert de 9h00 à 23h00 pendant la haute saison avec possibilité de louer maillot de bain, serviette, casier moyennant 1-2$ par item.

 

  • Jour 3: Banff National Park & Yoho National Park

Banff – Lac Louise: 58 km, 50 minutes de voiture

Soyez averti, le Lac Louise est un lieu très touristique. À  10h30, tous les stationnements à proximité étaient déjà complet. Il a fallu redescendre au point info et prendre une navette gratuite qui assure des départs aux 15 minutes. Bien que ce Lac soit un incontournable dans les Rocheuses, j’ai été plutôt déçue et ai ressenti la même chose que la première fois que j’ai vu les chutes du Niagara   » Ce n’est pas au milieu de la nature sauvage ? ». De plus, il faut également être très patient avec les bus touristiques qui lâchent des centaines de visiteurs au même moment. J’en avais longtemps rêvé de ce Lac Louise et peut-être que finalement je l’avais trop idéalisé …
Ceci dit, malgré ma petite déception, le lac et la vue sur la montagne sont splendides. Prenez le temps de marcher le long de l’eau par le sentier « Bord du lac » (2km). Et si vous avez du temps devant vous, n’hésitez pas à aller au belvédère fairview, il offre une vue panoramique sur le lac et l’Hôtel Fairmont.

Si vous avez la chance d’aller à Lac Moraine foncez ! Malheureusement pour moi, l’accès étant restreint lors de mon passage et les navettes publiques n’y allant pas, j’ai dû renoncer à contre coeur. C’était ma grosse déception lors de ce séjour de 2 semaines dans l’Ouest canadien.

Conseil: Allez visiter ces deux lacs tôt le matin quand c’est encore calme pour:

  • Profiter de la beauté des lieux en toute quiétude
  • Éviter les gros bus de touristes
  • Être sûre d’avoir accès aux parkings

 

Lac Louise – Yoho National Park: 27 km, 30 minutes de route

Arrivée à Yoho National Park, un arrêt au Lac Emeraude s’impose. L’endroit est encore une fois est très petit et bondé de touristes venus en autocar. Cette étape aura été un de mes coups de coeur au cours de mon voyage de 2 semaines dans l’Ouest canadien.  Je n’ai jamais vu une eau aussi belle ! Si votre porte-feuille vous le permet, faite un tour de canoë. Le tarif est d’environ 80$ pour 1h00.
Si vous avez une petite soif, je vous déconseille l’espace de café/bar avec terrasse au bout du pont, le service est abominable (et je pèse mes mots).

La découverte de Yoho National Park se termine par un arrêt aux Chutes Takakkaw. Au départ du stationnement, un chemin très bien aménagé vous fera longer la rivière, passer un petit pont et vous mènera ensuite au pied des chutes où l’on se retrouve face à un autre paysage de carte postale.

 

 

Étape 2: Jasper

 

  • Hébergement à Jasper

3 nuits au camping Wapiti. Tarif: 27.40$/nuit soit 82,20$

 

  • Jour 4: Glacier & chutes Athabaska – Jasper

Banff à Jasper: 288km, 3h45 de route

Sur la route entre Banff et Jasper, je fais un arrêt au glacier Athabaska où il est prévu de faire du buggy. L’activité coûte 65$/pers et dure environ 90 minutes. Un gros camion surnommé le « Ice Explorer » conçu spécialement pour les touristes porte les visiteurs à 2700 mètre d’altitude sur le glacier. Une fois en haut, le guide laisse un temps libre de 20 minutes découvrir le paysage, prendre des photos et pourquoi pas remplir la bouteille avec l’eau pure du glacier.

On va se le dire c’est très touristique et ce n’est pas mon genre d’activité. Donc si vous avez un petit budget, je ne vous la recommande pas. Pour les personnes qui auraient envie de faire cette excursion au cours de ces 2 semaines dans l’Ouest canadien, réservez en avance.

Personnellement, j’aurai préféré faire un arrêt au Lac Peyto qui se trouve également sur la route des glaciers. Je n’ai pas pu y aller car pour une question de temps. Voyager à 4 c’est aussi faire des concessions (surtout quand on a qu’une seule voiture) …

Après le glacier, direction les chutes Athabaska, un paysage absolument magnifique.

 

  • Jour 5: Canyon Maligne et Lac Maligne

La journée commence par la visite du Canyon Maligne. J’ai passé 2 ponts: un bleu et un noir et ai poursuivi sur une partie du sentier rouge. Je ne l’ai pas fait au complet car ce n’était une boucle. Les sentiers sont très bien aménagés et accessibles à tous, sportifs ou non. Il est très plaisant de s’y promener et le paysage est superbe.

Dans l’après-midi, direction le fameux Lac Maligne. J’ai eu l’occasion de faire de la marche sur la Boucle Mary Schaeffer, un sentier de 3.2 km qui représente 1h00 de marche sans aucune difficulté. La randonnée n’est pas exceptionnelle. Si vous n’avez pas de temps devant vous ou êtes fatigués, je vous recommande tout de même marcher les 800 mètres jusqu’au point de vue et faire demi-tour.

Si vous souhaitez visiter Spirit Island, réservez vos billets d’avance. Comptez tout de même 76$ pour la croisière de 90 minutes sur le Lac Maligne. C’était l’erreur de débutant de mon voyage de 2 semaines dans l’Ouest Canadien.

 

  • Jour 6: Mont Edith Cavell

Je ne peux vraiment pas vous cacher que c’est définitivement LE coup de coeur de mon voyage de 2 semaines dans l’Ouest canadien. Le paysage est incroyable.

Si vous souhaitez faire la randonnée au complet, il faut être en bonne forme car ça monte pas mal. J’ai trouvé la dernière partie du sentier difficile en raison du dénivelé. Arrivée au sommet, j’ai été émue par la beauté du paysage. La descente était tout aussi difficile que la montée car il ne fallait pas glisser sur le petit chemin sinueux.

Si vous n’avez pas le courage, le physique, manquez de temps, êtes fatigué, vous pouvez toujours marcher jusqu’au lac au début du parcours. La distance est relativement courte, sans dénivelé, et la vue est déjà superbe.

Mise en garde: L’accès au Mont Édith Cavell est actuellement limité. Il faut donc impérativement:

  • Réserver vos billets – 24h00 à l’avance et avant 11h00 le matin – au Point Info de Jasper

 

 

Étape 3: Wells Gray

 

  • Logement à Wells Gray

J’ai planté mes sardines au Camping Clear Water Lake pour 2 nuits. Le tarif est de 20$/nuit soit 40$ pour 2 nuits.

C’est très rudimentaire et infesté de moustiques. Soyez « armé » de patience et surtout d’anti-moustique.

En ce concerne l’hygiène, il n’y a pas de bloc de sanitaire. Sur place, vous trouverez une toilette sèche qui sent particulièrement mauvais, et les douches (qui ne sont pas directement sur le site) coûtent 2$ pour 5 minutes d’utilisation. La bonne nouvelle c’est qu’au moins vous pourrez prendre une douche chaude à ce prix là !

 

  • Jour 7: Mont Robson

Avant de quitter définitivement Jasper, je fais étape au Mont Robson au petit matin. Ce sera l’occasion de marcher jusqu’au Lac  Kinney, une randonnée facile avant de reprendre la route pour se diriger vers Wells Gray.

Au petit matin, j’ai croisé des Wapitis sur le bord de la route, c’était vraiment impressionnant.

Après la randonnée, il est temps de poursuivre le roadtrip en direction de la Colombie Britannique

Jasper – Wells Gray: 348km, 4h de route 

Avant d’arriver au Parc de Wells Gray, il est important de faire un arrêt à Clearwater. Dans le parc il n’y a absolument rien et la route n’est pas goudronnée. C’est le seul endroit où vous pourrez mettre de l’essence et faire des courses.

 

  • Jour 8: Découverte du Parc Wells Gray

La journée commence par la découverte des Chutes Baileys, un lieu réputé pour voir les Saumons remonter la rivière. Il y a un sentier de randonnée d’une durée de 2h00 environ, très accessible avec peu de dénivelé qui offre de beaux points de vue sur la rivière.

Dans l’après-midi la découverte du parc se poursuit aux Chutes Helmken qui sont grandioses  ! Il n’y a pas vraiment de possibilité de faire de la randonnée à cet endroit mais vous pouvez marcher dans la zone après les barrières de protection, c’est toléré et à vos risques. Attention à ne pas être imprudent et s’approcher trop du bord car il y a eu plusieurs accidents mortels. La vue sur la vallée est magnifique également.

 

 

Étape 4: Whistler

 

Wells Gray – Whistler: 451 km, 5h00 de route

  • Hébergement à Whistler

J’ai passé 2 nuits au Riverside Resort. Le tarif était de 40$/nuit soit 80$ au total.
Honnêtement, je ne vous recommande pas de camper à cet endroit. La seule et unique raison pour laquelle j’y suis allée c’est qu’il n’y avait pas d’autre camping de disponible en raison de l’Ironman qui avait lieu à ce moment là.

Points négatifs:

  • Très cher comparativement aux autres campings où j’ai eu l’occasion d’aller
  • Emplacements minuscules et très proche les uns des autres. J’ai été réveillée pendant 2 jours par mes voisins.
  • Pas d’accès aux emplacements avec la voiture. Il faut laisser sa voiture dans le parking à l’entrée et prendre une brouette pour transporter tout son matériel de camping, nourriture etc.
  • Les douches sont payantes mais avec de l’eau chaude.

Point positif:

  • Il y a du Wifi mais uniquement à la réception

C’est le seul camping que je n’ai pas aimé lors de ces 2 semaines dans l’Ouest canadien.

 

  • Jour 9: Chutes Spahat – Hat Creek Ranch & arrivée à Whistler

Avant de prendre la route pour Whistler et de quitter Wells Gray, je fais un dernier arrêt aux Chutes Spahat. Avec la lumière du levé de soleil c’est splendide. Depuis le parking, c’est une petite marche de moins d’un kilomètre pour se rendre à la chute. pour vous y rendre. Nous avons été très chanceux et avons vu notre dernier ours du séjour avant de quitter le parc.

La route entre Wells Gray et Whistler étant vraiment longue, je fais une pause à mi-chemin au Hat Creek Ranch. Le tarif est de 15$/personne et inclut l’accès au site, animation et promenade en diligence. Le site est une reconstitution de l’époque de la Ruée vers l’Or. Autrefois, le Hat Creek Ranch était une plaque tournante pour approvisionner les mineurs lors de leur traversée vers le nord. C’est très bien fait et divertissant. Prévoyez de passer au moins 90 minutes sur place. Il y a un restaurant et un bar si vous avez besoin de manger ou vous désaltérer avant de reprendre la route.

Ce qui m’a le plus impressionné lors de cet arrêt au Hat Creek Ranch, c’est la vue sur les feux de forets qui détruisent la Colombie Britannique chaque année. Je voyais les flammes au loin et entendait les allers-retours incessants des Canadairs qui luttaient contre les flammes. D’ailleurs, la portion de route après le Hat Creek Ranch était fermée à cause de cela.

 

  • Jour 10: Whistler

Cette journée sera encore marquée par une randonnée sur le sentier Lost Lake Loop d’une longueur de 4km. Le chemin est facile et accessible à tous niveaux mais très mal balisé ce qui rend l’orientation plutôt difficile. Sur le chemin il y a énormément de famille qui font du VTT et j’ai  d’ailleurs croisé plus de vélos que de marcheurs. Si vous n’êtes pas frileux, apportez votre maillot de bain et piquez une tête dans le lac ! Il y a une plage à l’entrée qui est vraiment bondée mais si vous marchez la Lost Lake Loop, sachez qu’il y a des endroits où se baigner qui sont déserts.

 

Pour ceux qui habitent le Quebec, le village de Whistler a beaucoup de similarités avec Mont Tremblant en terme d’architecture avec ses maisons colorées et ses rues piétonnes pavées. Il y a beaucoup de restaurants et bar sympas. J’ai d’ailleurs mangé chez « El Furniture Warehouse » qui propose des plats à 5$. Si vous avez un petit budget c’est l »idéal. En revanche, il y a un peu d’attente (jusqu’à 30 minutes si vous y aller autour de 18-19H00).

 

Étape 5: Victoria

 

  • Hébergement à Victoria

J’ai passé 2 nuits au Cedar Spring Ranch qui offrait des emplacements à 43$/nuit. Les emplacements étaient relativement grands, les sanitaires sont propres et les douches gratuites avec de l’eau chaude. Le grand luxe !

Le seul point négatif c’est que c’est un peu bruyant la nuit en raison de la proximité de l’autoroute.

 

  • Jour 11: Arrivée à Victoria et observation des orques au coucher de soleil

Whistler – Victoria: 256 km, 5h00 de trajet incluant le ferry. 

Prendre le Ferry

Pour vous rendre à Victoria il vous faudra inévitablement prendre le ferry. Le tarif représente 120$ pour une voiture et 4 passagers. Si vous avez la possibilité de la réserver un peu à l’avance faite-le sur le site de BC Ferries car il y a beaucoup de monde et vous serez assuré d’avoir une place. Si pour une quelconque raison vous n’avez pas été en mesure de réserver, prévoyez d’arriver avec, au minimum, une heure d’avance pour être bien placé dans la file d’attente et être certain d’embarquer à l’heure qui vous convient le mieux. À bord du ferry il y a une cafétéria qui propose de la nourriture à prix raisonnables (salade, burger, soupes, frites, sandwich etc.) ainsi qu’un Starbucks et le Wifi.

Observer les orques au coucher du soleil

Cette activité avait été réservée pour 17h00 avec la compagnie Eagle Wing Tours située au Fisherman’s Wharf à Victoria.

Le Fisherman’s Wharf à été l’un des mes coup de coeur à Victoria. J’ai particulièrement aimé ses petites maisons flottantes colorées. Prenez le temps de vous promener sur les quais avant l’embarquement, c’est vraiment charmant !

Concernant l’activité, le tarif était de 128$/personne et durait environ 3h00. C’est cher mais très honnêtement, le spectacle auquel on a eu le droit n’a pas de prix. Les orques étaient très proches du bateau, chassaient les phoques, sautaient, c’était incroyable et émouvant. Un de mes rêves d’enfant s’est réalisé au cours de ce voyage de 2 semaines dans l’Ouest Canadien. 

 

  • Jour 12: Visite de Victoria, la ville So British

J’ai eu l’occasion de visiter Victoria le temps d’une demi-journée. J’ai adoré le côté So British de la ville.

Quoi faire et quoi voir à Victoria ?

  • Découvrir le plus vieux Chinatown du Canada

La visite de la ville a débuté par Chinatown, réputé pour être le plus vieux au Canada. Il faut absolument emprunter la célèbre Fan Tan Alley qui était autrefois un lieu mal famé où se retrouvaient les parieurs clandestins. À l’heure actuelle, c’est surtout un lieu très touristique avec quelques commerces.

  • Flâner au Inner Harbour, le coeur de Victoria

Je poursuis la découverte de Victoria au Inner Harbour. Nous nous sommes ensuite dirigé à Inner Harbour, coeur de la ville, d’ou l’on peut admirer le superbe Hôtel Fairmont, une Mosaiculture d’orque, le parlement de Colombie Britannique.

  • Visiter la ville à vélo

L’après-midi, un peu fatiguée par ces 19 jours de marche, j’ai continué mon exploration à vélo. Pour la location, j’ai fais affaire avec la compagnie Pedaler Victoria. Le prix était de 45$/vélo pour 3h00 incluant casque, panier et cadenas. Cela a été l’occasion de découvrir des lieux incontournables tels que:

  • Les immenses totems du Parc Thunderbird 
  • Faire le tour du superbe parc Beacon Hill qui est très fleuris avec de très beaux jardins et petits lacs. On peut aussi y voir des Paons.
  • Le Château Craigdarroch
  • La maison du gouverneur et ses superbes jardins. N’hésitez pas à faire une pause à la Tea House pour déguster leur savoureux thé glacé qui provient directement des cuisines de la maison du gouverneur. C’est le meilleur au monde  ! Il y a aussi un superbe totem un peu abimé par le temps à voir. Nous avons même eu l’honneur de croiser le chien du gouverneur.
  • Découvrir les quartiers résidentiels de Victoria et les biches qui dévorent les jardins des résidents.

 

  • Passer l’après-midi au Royal BC Museum

Mes beaux-parents avaient décidé de faire bande à part et visiter le Royal BC Museum au tarif de 22$/personne. Ce musée permet de découvrir la culture amérindienne, l’époque des pionniers ainsi que l’histoire naturelle de la Colombie Britannique.

  • Suggestion de restaurant

Avant de rentrer au camping, une pause restaurant était de rigueur. J’ai eu l’occasion de partager en famille un plateau de fromages et charcuteries au Tapa Bar, un excellent restaurant de Tapas à l’Espagnole avec une jolie terrasse.

 

 

Étape 6: Vancouver

 

Ce voyage de 2 semaines dans l’Ouest canadien s’achève donc par la visite de Vancouver.

  • Hébergement à Vancouver

Fini le camping ! J’ai logé 2 nuits au Patricia Hotel.

Si vous n’êtes pas très difficile niveau logement, surtout après 10 jours de camping, le Patricia Hotel vous conviendra. C’est un des hôtels les moins cher de Vancouver.

Soyez averti, c’est vieillot, l’ascenseur est une antiquité: très lent, on ne sait jamais si on va arriver à destination ou pas !  C’est très certainement l’hébergement le plus douteux que j’ai eu pendant toute la durée de mon voyage de 2 semaines dans l’Ouest canadien.

Un gros point négatif de cet hôtel est qu’il se trouve sur Hasting Street qui est la rue qui rassemble tous les itinérants et drogués de Vancouver. Honnêtement c’est triste à voir !

 

  • Jour 13: Arrivée à Vancouver, dernière étape du road-trip

Victoria – Vancouver: 124 km soit 3h20 de trajet incluant Ferry

C’est l’occasion de prendre à nouveau le ferry pour retourner à Vancouver. Le prix est le même que mentionné plus haut, 120$ environ.

Stanley Park - Vancouver - 2 semaines dans l'Ouest Canadien

 

Arrivée à la mi-journée à Vancouver, je commence tranquillement la découverte de la ville en passant par:

  • La rue Robson, une rue commerçante.
  • La Place du Canada
  • Gastown et la fameuse Steam Clock
  • La tour panoramique « Vancouver Look Out » (tarif: 17.50$/personne, valide toute la journée).
  • Chinatown
  • Yaletown

Tous ces endroits sont proches les uns des autres ce qui rend la visite à pied très facile et peu fatigante.

Suggestion de restaurant: Kingyo – Tapas Japonnais – Excellent $$

 

  • Jour 14: Vancouver et alentours

Dans la matinée, je prends la direction de Lynn Canyon et Capilano Bridge, qui sont situés à 20 minutes de Vancouver en auto et également accessible en autobus. En raison des feux de forêts, des particules et du brouillard omniprésent, nous avons renoncé à Grouse Mountain. Si vous êtes chanceux, allez-y, vous aurez droit à une vue imprenable sur Vancouver et les montagnes qui l’entourent.

  • Lynn Canyon

Lynn Canyon propose aux visiteurs des chemins de randonnées très bien aménagés avec la possibilité de marcher sur un pont suspendu gratuitement. C’est gratuit et beaucoup moins achalandé que Capilano Bridge. J’ai emprunté le sentier Twin Falls Bridge Loop Trail d’une longueur d’environ 1 km.

  • Capilano Bridge, la déception du voyage

Dans un second temps, je me suis rendue à Capilano Bridge dont entendu beaucoup de bien. J’étais très impatiente d’y aller. Le tarif pour accéder au site est de 42.95$/personne.

C’est une activité vraiment chouette mais je vous recommande d’y aller très tôt pour éviter la foule. J’ai très longuement hésité à y aller en raison de la foule au guichet. Cela m’a pris 20 minutes d’acheter les billets et 45 minutes d’attente pour pouvoir enfin accéder au pont suspendu. Il y a beaucoup trop de monde à Capilano Bridge ce qui ne rend pas l’expérience agréable. Comment prendre du plaisir quand la narcissique devant toi passe 15 minutes à faire ses photos Instagram bloque tous le pont (et ce malgré les appels répétés du staff au micro qui leur demande de dégager le passage pour des raisons de sécurité). C’est la seule fois ou j’ai eu à faire à ce genre de situation pendant mon voyage de 2 semaines dans l’Ouest canadien.

Malgré la beauté du paysage, j’ai eu du mal à apprécier mon expérience en raison de la foule.

 

  • Granville Island

Après cette visite tumultueuse à Capilano Bridge, la faim se faisant sentir, la pause repas s’est déroulée à Granville Island, une petite « île » où se situe le marché public de Vancouver (l’équivalent du Marché Jean Talon de Montréal).

J’ai vraiment adoré cet endroit. Encore une fois, il y a aussi beaucoup de monde et ce n’est pas toujours facile de circuler dans les allées du marché. Il y a vraiment du choix, la nourriture est peu chère et de qualité. Passez faire un tour chez Lee’s Donuts pour une pause gourmande, c’est extra !

 

  • Aquarium de Vancouver

Pour finir la journée, je me rends à l’Aquarium de Vancouver dont le tarif est de 39$/personne. Le prix est assez élevé mais c’est un très bel aquarium à visiter en famille.

 

  • Jour 15: Visite guidée de Vancouver à vélo

Pour finir notre séjour en beauté à Vancouver et approfondir la découverte de la ville, j’ai réservé un tour à vélo « The Grand Tour » avec la compagnie «Cycle City Tours». La visite guidée de 5h00 revient à 85$/personne est permet de découvrir tous les endroits incontournables de Vancouver tels que:

  • Stanley Park
  • Chinatown
  • Granville Island
  • Gastown
  • Yaletown

Je vous le recommande à 100%, c’est une façon très interessante de visiter la ville sans s’épuiser à marcher ou prendre des bus touristiques. Il n’y a pas de dénivelé et beaucoup d’arrêts pour les explications, prendre quelques photos, c’était vraiment génial.

Et quoi de mieux que de découvrir la ville avec des personnes qui y vivent ?

 

 

Budget à prévoir pour 2 semaines dans l’Ouest canadien

 

  • Billet d’avion

Les billets d’avion ont été réservés avec WestJet, une compagnie aérienne Low-Coast au Canada. L’aller Montréal-Calgary coûtait 280$CA/personne et Retour (Vol à escale) Vancouver-Calgary-Montreal revenait à 250$/personne. Au total, cela représente 530$/personne.

  • Location de voiture

Pour un roadtrip de 2 semaines dans l’Ouest canadien, le budget location de voiture avoisiné les 2000$CA pour un gros SUV type Jeep Grand Cherokee.

La réservation du véhicule a été faite via Authentik Canada et incluait le kilométrage illimité et assurances. C’est la compagnie la moins chère que j’ai trouvé pour la haute saison. Le tarif est aussi élevé en raison des frais d’abandon.

En ce qui concerne la taille du véhicule, nous voyagions à 4 donc le SUV était nécessaire pour nos valises et le matériel de camping.

  • Hébergement

Si vous prévoyez de camper 2 semaines dans l’Ouest Canadien, il faut compter entre 20-40$/nuit/emplacement. Si vous voyagez à plusieurs, sachez que vous pouvez mettre aisément 2 tentes sur un emplacement.

 

 

 

J’espère que cet article pourra vous aider à préparer au mieux votre voyage 2 semaines dans l’Ouest canadien.  J’ai mis beaucoup de temps a préparer cet article et espère sincèrement qu’il vous plaira. N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez des questions, il me fera plaisir de vous répondre.

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    francois-yves
    25 avril 2018 at 4 h 10 min

    oufffff, merci pour cet article.
    j’aimerais savoir pourquoi et comment avez vous trouvé tout votre sequence horaire les lieux les renseignements etc

    • Reply
      Caroline
      25 avril 2018 at 4 h 18 min

      Bonjour François-Yves,
      Nous avons consulté les suggestions d’itineraires de l’agence réceptive Authentik Canada. Ça nous a permis de voir ce qui était possible de faire en fonction des distances et ensuite nous l’avons agencé en fonction de nos intérêts.
      Leurs itinéraires sont supers bien fait et si l’une des formules vous plait, vous pouvez même la réserver et la personnaliser.
      En espérant que cela puisse vous aider 🙂

Leave a Reply